La présentation de saison aura lieu le 16 décembre 2019 à 19 heures au nouveau conservatoire du 14ème

du 24 au 28 mars 2020

La 7e vie de Patti Smith

texte Claudine Galea
mise en scène Benoît Bradel
avec Marie-Sophie Ferdane, Thomas Fernier et Seb Martel
 
Image

Le projet

Horaires 20h / jeudi 19h / samedi 16h

d’après le roman Le Corps plein d’un rêve et la pièce radiophonique Les 7 vies de Patti Smith de Claudine Galea

Création lumière Julien Boizard
Régie générale et son Morgan Conan-Guez
Photos Christophe Raynaud de Lage
 
Production Zabraka
Coproduction Terres de Paroles
avec le soutien du Théâtre Ouvert-Paris,  Au  bout  du  plongeoir  (Rennes Métropole),  Le  Relais  (Le  Catelier),  la  Région  Île-de-France et de la SPEDIDAM

Zabraka est subventionnée par le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental du Morbihan et soutenue par la ville de Lorient.


Ecriture et m.e.s.

Texte
Claudine Galea

Mise en scène
Benoît Bradel

À la fin des années 1970, dans un village près de Marseille, une jeune fille timide porte difficilement ses 16 printemps. Jusqu’au moment où elle entend une voix. C’est Patti Smith qui, avec Horses, entre dans la légende. L’adolescente va s’imaginer une correspondance secrète avec son idole. Voilà le point de départ de la fiction radiophonique et du roman de Claudine Galea que Benoît Bradel adapte au théâtre.

Un double-portrait en forme de dialogue fictif qui nous parle de l’impérieux besoin de liberté. De la volonté d’inventer sa vie par les mots. De la jubilation et du vertige d’être multiple. Du désir d’être aimée. Au centre de cette performance habillée de guitares électriques, la magnétique Marie-Sophie Ferdane. Tour à tour adolescente et chanteuse, elle passe la parole à ses musiciens, déclame du Rimbaud, chante le rock and roll, murmure les psaumes de Patti, danse avec une grâce habitée. Tout semble devenir possible.

Biographies

Claudine GaleaAuteure
Claudine Galea écrit du théâtre, des romans, des albums, des textes radiophoniques.
Grand Prix de Littérature dramatique 2011 pour Au Bord créé par Jean-Michel Rabeux avec Claude Degliame et Bérengère Vallet à la MC 93 Bobigny en 2013. Prix Collidram 2015 pour Au Bois . Prix des Lycéens Île-de-France 2011 pour son roman Le Corps plein d’un rêve . Prix Radio SACD 2009 pour l’ensemble de son travail radiophonique. Prix des Radiophonies 2008 pour Les 7 vies de Patti Smith réalisée par Marguerite Gateau.
Claudine Galea est auteure associée au Théâtre national de Strasbourg depuis septembre 2015. Elle fait des lectures de ses textes, seule ou avec des musiciens (Jean-Marc Montera, Loris Binot, Benoît Urbain).
Elle travaille régulièrement avec N+N Corsino, créateurs de Nouvelles images pour la danse, notamment le roman graphique Morphoses avec l’illustratrice Goele Dewanckel, commande en lien avec l’installation « Seule avec loup », Festival IRCAM / Beaubourg 2006.
Lire la suite
Au Bord a été créé en Grèce, lu au Japon, au Danemark, traduit en mexicain dans une anthologie de quatre pièces contemporaines. Il a été mis en scène par Michèle Pralong au Théâtre le Poche à Genève en janvier 2016. Un livret écrit pour Ahmed Essyad a fait l’objet d’un opéra, Mririda , créé à l’Opéra du Rhin lors du Festival Musica en 2016. Elle a fait la version française avec Dimitra Kondilaky de La Ronde du carré de Dimitris Dimitriadis, créée au théâtre de l’Odéon par G.B. Corsetti. Son théâtre adultes a été lu ou joué notamment par Dominique Blanc, Françoise Lebrun, Laurent Sauvage, Joël Jouanneau, David Lescot, Philippe Minyana, Éric Génovèse (de la Comédie Française), Cécile Backès, Laurent Muhleisen, Michel Dydim, Nathalie Richard, Anne Benoît. Ses textes jeunesse ont été mis en scène par Patrice Douchet, Muriel Coadou, Marion Chobert, Benoît Bradel. Théâtre, romans, albums sont traduits dans une dizaine de langues. Les Invisibles ont été créés par Muriel Coadou et Gilles Chabrier en au théâtre du Parc à Andrézieux en octobre 2016 puis à la Comédie de Saint-Étienne en février 2017.
Les textes dramatiques de Claudine Galea sont publiés aux éditions Espaces 34, ses romans au Rouergue, au Seuil, chez Thierry Magnier et à l’Amourier. Claudine Galea appartient au au Comité de rédaction de la Revue Parages (revue du Théâtre national de Strasbourg), de la Revue UBU, Scènes d’Europe. Elle a également été journaliste à La Marseillaise entre 1987 et 1994.
Benoît Bradel est metteur en scène et directeur artistique de Zabraka et du festival Parcours Tout Court.
Après diverses études et expériences de théâtre  et de cinéma, entre le Campagnol, Jussieu, les Bouffes du Nord et la MC93, il fonde en 1994, la compagnie Zabraka. Il signe un premier impromptu, In a Garden dans le foyer de l’Odéon, suivi de sa première mise en scène autour de textes de Gertrude Stein, Nom d’un chien dans  le cadre de Théâtre Feuilleton animé par Sophie Loucachevsky et Jean- Francois Peyret.
Depuis il crée et met en scène des spectacles hybrides autour de textes de Gertrude Stein et Robert Walser pour Blanche-Neige Sept et Cruel créé au Théâtre Garonne à Toulouse puis de l’univers de John Cage, Marcel Duchamp et Erik Satie pour Cage Circus. Par ailleurs, entre 1995 et 2006, il poursuit son travail sur les images et le son comme collaborateur artistique et vidéaste avec Jean-François Peyret pour neuf créations à la MC 93 et avec plusieurs metteurs en scène et chorégraphes.
suite
En 2001, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs à New York. Il invite ensuite Yves Pagès et Anne-James Chaton à travailler à l’écriture de spectacles autour de la ville et du voyage.
Sont ainsi conçus L’invention de la Gira e (Bourges, 2004) et Napoli Express, (actOral, 2006) puis en dyptique Napoli Napoli (Nantes, 2008) et Americano Project, où cinéma, texte, musique et mouvement sont constitutifs d’une identité scénique transversale. En 2008, Zabraka s’implante en Bretagne, dans le Morbihan. Benoît Bradel devient artiste associé à L’Aire Libre dans la métropole rennaise et crée trois spectacles intergénérationnels avec Fanny Catel : A.L.i.C.E (2009), Zone Éducation Prioritaire de Sonia Chiambretto (2011) – le texte prend une place plus centrale dans cet univers visuel - Rose is a rose d’après Le Monde est rond de Gertrude Stein (2012), il affirme la place de la musique dans son écriture. En 2015, il crée Je te souviens au Trio...s dans le Morbihan, spectacle autour de la mémoire, avec le performeur Gaspard Delanoë et le musicien Thomas Fernier sur des textes d’Yves Pagès et Joe Brainard. Il réalise un moyen métrage Le Bel âge avec de jeunes nonagénaires. En 2017, dans le cadre de Terres de Paroles en Normandie et du Zoom de Théâtre Ouvert, il crée La 7e vie de Patti Smith d’après la pièce radiophonique et le roman de Claudine Galea, avec MarieSophie Ferdane, Thomas Fernier et Seb Martel.
Il met, cette même année, en lecture Lullaby de Erika Z. Galli et Martina Ruggeri à Théâtre Ouvert et Volume de Karelle Ménine au Théâtre SaintGervais à Genève. En mars 2018, il crée Au Bois, au TNS, un texte de Claudine Galea. Parallèlement à ses créations, il fonde en 2010 Parcours Tout Court, rencontres de formes transdisciplinaires en Bretagne. L’édition 2017 sous forme de Biennale Transversale, théâtre, danse, musique et cinéma, s’est déroulée à Lorient et dans le Morbihan. De 2015 à 2017 il est élu président délégué aux équipes artistiques du conseil national du Syndeac. En 2016, il est nommé expert artistique par le ministère de la Culture, auprès de la commission internationale du théâtre francophone dont il devient coprésident à Bruxelles en 2017 avec la dramaturge québécoise Dominick Parenteau-Lebeuf.
Benoît BradelMetteur en scène
Image
Image