La présentation de saison aura lieu le 16 décembre 2019 à 19 heures au nouveau conservatoire du 14ème
Image

Edito

Il y a un an, l’association du Théâtre 14, présidée par Bruno Racine, en accord avec la Mairie de Paris, a nommé deux jeunes directeurs trentenaires et déterminés à la tête du Théâtre 14.

Immédiatement projetés dans un tourbillon joyeux et heureux de ces nouvelles fonctions, nous avons accompli un grand nombre de tâches diverses, et parfois improbables, pour vous proposer dès le 20 janvier 2020 un théâtre rénové par la Ville de Paris, une seconde salle dédiée à la pratique fin 2020, une nouvelle charte graphique et site internet, un parcours spectateur, première pierre de notre positionnement d’Université Populaire du Théâtre.

Lire la suite

A travers ce tourbillon, nous avons réuni nos familles, dont les artistes associés, pour construire notre première demi-saison dont nous sommes très fiers car elle présente sans concession notre projet artistique et nos engagements. Ce premier geste de programmation met au centre les artistes et leur vision singulière du Théâtre. Elle nous permet de présenter le théâtre tel qu’il se créé aujourd’hui, adapté à l’intimité du Théâtre 14.

 

Merci à tous les artistes de nous faire confiance les yeux fermés (la salle sera livrée cinq jours avant l’ouverture), de venir de partout avec leur talent et leurs plus beaux projets, de construire des espaces dans leurs emplois du temps surchargés au dernier moment, de renoncer au confort matériel pour venir soutenir, construire avec nous sur la seule base de la passion et de l’amour du théâtre, ce nouveau lieu de réflexion sur la création.

 

Grâce au travail incroyable de la Direction des affaires culturelles de Paris, nous avons réussi à accomplir le miracle de faire coïncider la date de fin des travaux avec l’emploi du temps de Pascal Rambert, dont le talent et la générosité ont bouleversé nos vies, afin qu’il soit l’artiste de la réouverture du Théâtre 14.

 

S’il y a une valeur qui transparait dans cette saison ce serait l’amour. L’amour du Théâtre, des artistes, du public, du Théâtre 14. Et peut-il y avoir un plus beau commencement que Le Début de l’A, première pierre symbolique de notre parcours, avec Pascal et notre fabuleuse marraine Marina Hands, maintenant de la Comédie-Française. Mais la générosité de Pascal et de ses collaborateurs ne s’arrête pas là car pour la première fois, sera joué le triptyque de l’Amour Le début de l’A, Clôture de l’Amour et Reconstitution.

 

C’est un immense honneur et une grande joie de pouvoir présenter le titre planétaire Clôture de l’Amour avec les rockstars Audrey Bonnet et Stanislas Nordey. Un spectacle fondamental dans notre vie de spectateurs qui a changé nos esthétiques, notre rapport au Théâtre et constitué indéniablement les professionnels que nous allions devenir. Nous sommes aujourd’hui directeurs pour permettre la transmission de ces chocs amoureux.

 

Puis, nous accueillerons Anne Théron, une metteuse en scène qui a rempli le Théâtre national de la Colline, celui de Strasbourg, de Bretagne et qui sera de nouveau présente au Festival d’Avignon cette année. Elle a répondu présente quand Mathieu l’a appelé plus de 10 ans après leur rencontre au conservatoire de Poitiers et nous fait le cadeau d’une création sur mesure pour le Théâtre 14, autour du magnifique texte de Sonia Chambretto, Supervision.

 

« La liberté n'est pas quelque chose que l'on peut donner, la liberté est quelque chose que les gens prennent. » Baldwin est un auteur fondamental de nos réflexions d’humain et d’artiste, sa pensée est présente à chaque ligne de notre projet, et nous sommes heureux de présenter son portrait en réflexion avec le photographe Richard Avedon mis en scène par Élise Vigier dont nous sommes proches par bien des épreuves avec le magnifique Marcial Di Fonzo Bo.

 

Attentif à la découverte des auteurs et des metteurs en scène qui construisent leurs gestes, nous sommes aussi allés chercher de nouvelles manières de faire du Théâtre chez des artistes de notre génération. Louise Vignaud, après son magnifique Phèdre à la Comédie-Française présentera Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas, Lola Naymark, repérée par le Festival Impatience, présentera Les Rues n’appartiennent en principe à personne en forme déambulatoire et en salle. Julie Guichard et Laurent Cazanave présenteront respectivement Antis et Je me suis assise et j’ai gobé le temps.

 

Artiste en pleine explosion dont les prochaines années seront assurément les siennes, nous avons fait le choix d’offrir une carte blanche à Eva Doumbia dont le propos dépasse les questions esthétiques pour embrasser le monde, la société et bien sûr le Théâtre. Elle présentera notamment son spectacle On ne Badine pas avec l’Amour d’après Alfred de Musset adapté pour 3 acteurs.

 

Traversant elle aussi un tourbillon de projets complètement fous, la magistrale Marie-Sophie Ferdane est parvenue à bloquer deux semaines pour faire partie de cette première aventure qu’elle suit et soutient depuis notre candidature avec La 7ème vie de Patti Smith de Claudine Galea mis en scène par Benoît Bradel.

 

Notre proposition est de partager le théâtre en l’ouvrant sur le quartier et deux grands artistes ont accepté de nous suivre encore plus loin.

Cécile Backès viendra mettre en scène tout un week-end une grande lecture partagée et festive de Notre-Dame de Paris avec 50 amateurs ainsi que les artistes associés du Théâtre 14 et du Centre dramatique national de Béthune tandis qu’Olivier Py reprendra les Pièces de Guerre crées pour le Festival d’Avignon que nous implanterons au Centre d’Animation Marc Sangnier et à la Salle des Fêtes de la Mairie Annexe du 14e.

 

Nous avons construit un projet artistique qui propose de présenter des formes épurées souvent concentrées sur l’acteur en lien direct avec le public. Nous pensons tous à des artistes qui ont construit une œuvre autour de ces valeurs. Les TG STAN étaient indispensables pour cette saison d’ouverture et ils ont réussi à tout mettre en œuvre pour être là. Ils viendront présenter Après la répétition d’Ingmar Bergman avec la formidable Georgia Scalliet de la Comédie Française.

 

Dernier cadeau de la saison, Charles Berling viendra clôturer la programmation avec son incroyable Dans la solitude des Champs de Coton de Koltès, auteur fondamental de nos apprentissages, dans une forme recrée et épurée pour le Théâtre 14 ne reposant plus que sur la puissance de Mata Gabin et Charles.

 

Colonne vertébrale de notre action, faisant dialoguer reprises et créations, artistes confirmés et metteurs en scène en devenir, interrogeant nécessairement la forme et plaçant l’acteur et le texte au centre, cette programmation nous représente et la générosité des artistes la transforme même en promesse.

 

Car une chose est sûre, cette programmation n’est qu’un début !

 

Mathieu Touzé et Édouard Chapot

Programmation 2020

La présentation de saison aura lieu le 16 décembre 2019 à 19 heures au nouveau conservatoire du 14ème
20 janvier 2020

Le début de l'A.

PASCAL RAMBERT
infos et réservation
21 janvier 2020

Clôture de l'Amour

PASCAL RAMBERT
infos et réservation
22 janvier 2020

Reconstitution

PASCAL RAMBERT
infos et réservation
28 janvier au 8 février 2020

Supervision

Anne Théron / Sonia Chiambretto
infos et réservation
25 au 29 février 2020

Portrait Baldwin - Avedon : entretiens imaginaires

Elise Vigier / Kévin Keiss
infos et réservation
3 au 14 mars 2020

Le Quai de Ouistreham

Louise Vignaud / Florence Aubenas
infos et réservation
24 mars au 4 avril 2020

La 7e vie de Patty Smith

Benoît Bradel / Claudine Galea
infos et réservation
20 au 27 avril 2020

Je me suis assise et j'ai gobé le temps

Laurent Cazanave
infos et réservation
25 et 26 avril 2020

Notre Dame de Paris

Cécile Backès / Victor Hugo
infos et réservation
28 avril au 10 mai 2020

Pièces de guerre

Olivier Py / Eschyle
infos et réservation
12 au 16 mai 2020

Antis

Julie Guichard / Perrine Gérard
infos et réservation
19 au 23 mai 2020

Les rues n'appartiennent en principe à personne

Lola Naymark
infos et réservation
28 au 30 mai 2020

Après la répétition

tg STAN / d'après Bergman
infos et réservation
2 au 6 juin 2020

Carte blanche Eva Doumbia

Eva Doumbia
infos et réservation
9 au 27 juin 2020

Dans la solitude des champs de coton

Charles Berling / Bernard-Marie Koltès
infos et réservation

L'équipe

Mathieu Touzé et Edouard Chapot ont souhaité associer à leur direction de jeunes comédien et comédiennes pour amener leur vision du Théâtre et participer à sa diffusion. Présents de manière régulière dans les lieux, ils participent à l’établissement de la programmation et choix d’orientations esthétique et d’actions. Ils seront un élément fondamental de l’animation du lieu en particulier sur les actions ‘Université populaire. Ils participent également au rayonnement du Théâtre grâce à leur parcours exemplaires d’artistes.

Mathieu Touzé

Direction
Mathieu Touzé
Mathieu Touzé suit en parallèle des études de Droit et de Théâtre. Il se forme notamment au Conservatoire Régional de Poitiers, puis à l’Ecole Départementale de Théâtre de l’Essonne(EDT91) où il reçoit son Diplôme d’Etudes Théâtrales.
Directeur artistique du Collectif Rêve Concret, il propose en 2014 une mise en scène d’Autour de ma pierre, il ne fera pas nuit (Théâtre Montansier - Versailles). En 2016, il adapte Un Garçon d’Italie de Philippe Besson (prix de l’adaptation au Festival Rideau Rouge, prix d’interprétation Masculine et Féminine pour Yuming Hey et Manika Auxire) repris au festival d'Avignon Off en 2018 et 2019 avec un succès public (sold out sur toutes les dates de 2019 et presse). En 2019, il crée LAC de Pascal Rambert au Festival Étrange Cargo avec notamment Yuming Hey, Sephora Pondi et Olga Mouak. Il sera de nouveau invité au festival en 2020 où il présentera une adaptation de Que font les rennes après Noël ?  d’Olivia Rosenthal.
Acteur au théâtre il travaille entre autre avec Pascal Rambert, Anne Théron, Etienne Pommeret, Stanislas Nordey, Amahi Camilla Saraceni, Anne Monfort, Antoine Caubet, Yves Noël Genod. Au cinéma, il travaille avec Elsa Amiel, Laurent Larivière et Audrey Dana.
Parallèlement, il dirige la revue de réflexion sur le théâtre contemporain Tchaika et est secrétaire de l’association de l’EDT91.
En décembre 2018, Mathieu Touzé est nommé directeur du Théâtre 14 - Théâtre Municipal de la Ville de Paris avec Edouard Chapot.

édouard chapot

Direction
Edouard Chapot
Sans passer directement par le plateau, Edouard Chapot suit la création théâtrale d’abord en tant que spectateur assidu puis en se spécialisant dans le Management des organisations culturelles à l’Université Paris-Dauphine après un master en Droit et Histoire de l’art à l’Université Panthéon-Sorbonne. Il travaille ensuite auprès de Stéphane Braunschweig au Théâtre national de la Colline où il accompagne les créations du Canard Sauvage et d’Oh les beaux jours, mais aussi Des Arbres à abattre de Célie Pauthe et Claude Duparfait. Il continue à travailler ensuite en structure aux Tréteaux de France – CDN auprès de Robin Renucci sur ses créations et celles des artistes associés : Johanny Bert, De Passage et Mathieu Roy, Europe Connexion. Parallèlement au travail en structure, il garde un pied en compagnie en accompagnant des projets et des artistes en production, diffusion et administration avec Sylvain Creuzevault, Guillermo Pisani, Sarah Capony, Vincent Menjou-Cortès. Cet équilibre entre la force des théâtres labellisés et la souplesse des compagnies forgera en partie le projet du Théâtre 14.
De 2017 à 2019, il est administrateur de la Comédie de Béthune – CDN auprès de Cécile Backès sur son projet des écritures contemporaines ; il accompagne ses spectacles autour d’Annie Ernaux (L’autre fille / Mémoire de fille), ceux des artistes associés : collectif d’artistes, Guillaume Poix, Jean-Luc Vincent, et l’ouverture d’une Classe préparatoire Egalité des Chances.
En décembre 2018, Edouard Chapot est nommé directeur du Théâtre 14 – Théâtre municipal de la Ville de Paris avec Mathieu Touzé.

Artistes associés

Artistes et comédiens associés à la vie du théâtre

Estelle n'tsendé

Comédienne & danseuse
Estelle N'Tsendé
Diplômée du Conservatoire d’Art dramatique de Poitiers et d’une licence professionnelle en Conception et mise en œuvre de projets culturels à Marseille, elle travaille en tant que comédienne avec Cyril Teste, Etienne Pommeret, Richard Sammut, Anne Théron, Amahi Camilla Sarecenni.
                                                                                                
Parallèlement à sa formation de comédienne, elle a pratiqué des ateliers de recherche chorégraphique avec l’université de Poitiers, où elle danse sous la direction de Christian Bourigault, Dimitri Tsiapkinis, Bernado Montet et Yaïr Barreli. 
                                                                                                                                                   Aujourd’hui, elle travaille dans les spectacles de la Compagnie Théâtre de Cuisine et les créations de la chorégraphe Béatriz Navarro. 
Elle rejoint le Collectif Rêve Concret avec qui elle joue actuellement dans les mises en scène de Mathieu Touzé : Un garçon d’Italie de Philippe Besson, LAC de Pascal  Rambert et prochainement Que font les rennes après Noël ? d’Olivia Rosenthal. Et travaille en parallèle dans la Compagnie Onyrikon où elle joue dans les deux dernières créations de Juri Cainero : Cava et Le Miroir de Iyagbon.  

Océane Cairaty

Comédienne
Océane Cairaty
Originaire de l'Ile de La Réunion et passionnée par le football, Océane débarque à Lyon en 2005, à 15ans, recrutée par l'Olympique Lyonnais pour intégrer leur centre de formation, en Sport-Étude. Pendant 4 années elle vit son rêve, 3 fois championne de France en D1, sélection équipe de France Jeune etc. Puis, petit à petit son désir s'essouffle et se déplace instinctivement vers le Théâtre, qu'elle découvre en s'inscrivant à un cours amateur d'improvisation.                              
En 2010, elle quitte Lyon pour Paris avec l'envie de découvrir ce nouveau monde et de faire du théâtre « à haut niveau ». Elle s'inscrit à Acting International (2 ans), puis intègre le Conservatoire du 18e (3 ans). De septembre 2015 à février 2016, elle participe à la 2ème Saison du Programme de Formation d’acteur « Premier Acte » au Théâtre de la Colline, sous la direction de Stanislas Nordey et de Stéphane Braunschweig (stages avec Annie Mercie, Caroline Guiela Nguyen, Rachid Ouramdane, Chloé Rejon, Véronique Nordey).
 A la suite de cet atelier, étant trop âgée pour les Ecoles nationales, elle fait une demande de dérogation pour tenter une dernière fois le concours de l'école du Théâtre national de Strasbourg, qu'elle intègre en septembre 2016 et termine en Juillet 2019.
En parallèle de sa formation au TNS, elle joue en 2017 dans Soudain l'été dernier de Tennessee Williams, mis en scène par Stéphane Braunschweig pour sa première mise en scène à la tête du Théâtre de l'Odéon, et elle joue en 2018 dans La Dame aux camélias de Dumas fils, mise en scène par Arthur Nauzyciel au Théâtre national de Bretagne.
En 2019 elle joue au Printemps des Comédiens avec sa promotion du TNS, dans Mont Vérité de et mis en scène par Pascal Rambert, ainsi qu'au Festival d'Avignon In dans L'Orestie d'Eschylle mis en scène par Jean-Pierre Vincent.
En novembre 2019 on la verra dans Vents Contraires de et mis en scène par Jean-René Lemoine à la MC93 de Bobigny.

Sephora Pondi

Comédienne
& metteure en scène
Sephora Pondi
Sephora Pondi est née en 1992 dans les Hauts-de-Seine. Elle commence le théâtre à 16 ans, au lycée, où elle suit l'option théâtre déterminante et facultative. Après un bac littéraire, elle fait une première année à la Sorbonne Nouvelle puis est reçue en 2012 à l'EDT91 (École départementale de Théâtre, école publique et sur concours) où elle reste 2 ans.
Elle participe en 2014 à la première saison du programme de formation d’acteur « Premier Acte » au  Théâtre de la Colline, sous la direction de Stanislas Nordey (stages avec N. Bouchaud, J.F. Sivadier, V. Dréville).
Elle intègre ensuite l'ERAC (promotion 24), à Cannes d’où elle sort en 2017.
Depuis, elle joue sous la direction de Julie Bérès, Benoît Bradel, Éva Doumbia, Rémy Barché, Sébastien Derrey, Mathieu Touzé, et le duo Yoann Thommerel & Sonia Chiambretto. En amont, elle met en scène une lecture Mantra au festival TYPO, écritures de caractères aux Ateliers Médicis. Elle entamera la création d’un spectacle dès janvier 2020, Fugue de Frédéric Vossier écrit pour l’occasion.

Yuming Hey

Comédien, chanteur
& metteur en scène
Yuming Hey
Yuming Hey est surtout connu pour son rôle de Billie dans la série Netflix Osmosis et pour le rôle titre de Mowgli dans la mise en scène du Jungle Book de Bob Wilson au Théâtre de la Ville durant le Festival d'Automne 2019.
Diplômé du  Conservatoire National Supérieur d’art dramatique de Paris en Octobre 2018, Yuming a joué au théâtre sous la direction de Pascal Rambert (Actrice), Mathieu Touzé (LAC), Blandine Savetier (Neverland) , Robert Cantarella (Notre Faust)...
En 2019, il fait un discours à la remise des prix des Out d'Or 2019 en faveur de la communauté LGBTQI+ et du manque de diversité au cinéma.
En 2016, il reçoit le prix d'interprétation masculine du Festival Rideau Rouge pour son rôle dans Un Garçon d'Italie (m.e.s Mathieu Touzé) à Théâtre Ouvert.
En 2015, il reçoit le prix de la Fondation de France et le prix d'écriture et de mise en scène du théâtre du Rond-point pour Mon Polymonde (une pièce qu'il écrit et met en scène sur la question du handicap)
En 2013, il sort diplômé de l'Ecole Départementale de Théâtre d'Essonne (EDT91) du Cycle d'enseignement initial de théâtre et d'Etudes théâtrales.
En chant, il interprète Puck (Le Songe d'une nuit d'été) dans l'opéra de Jacques Vincey à l'Opera de Tours.
Au cinéma, il joue sous la direction de Christophe Pellet, Gaël Morel, Pierre Aknine, Mona Achache, Olivier Nakache et Eric Toledano, David Chausse, Audrey Dana...
En mannequinat, il pose pour la photographe Claudine Doury, le couturier Oscar Farina, défile pour Kenzo lors de la Fashion Week 2018 et inaugure la nouvelle boutique d'Agnès B à Chaillot.
Plus jeune, il fait l'école internationale de cirque d'Annie Fratellini et joue de la flûte traversière pendant 13 ans au CRD d'Orsay.

Compagnies associées

L’INCUBATEUR

Un nouveau dispositif d’accompagnement des équipes artistiques

 

Chaque année, le Théâtre 14 accueille deux équipes artistiques dans le cadre d’un incubateur qui créent chacune une forme  au Théâtre 14 dans le cadre de sa programmation. Ce dispositif d’aide à l’émergence permet d’accompagner les équipes sur un temps long et de les aider à structurer leur compagnie, à construire puis à développer leur public, à améliorer leur réseau de diffusion et leur visibilité auprès des professionnels.

Le Théâtre 14 met à leur disposition toutes ses compétences : administration, relations publiques, communication, graphisme, attachée de presse, etc. pour accompagner le travail des artistes et de leurs équipes et les aider à affirmer leurs singularités, tant auprès des publics qu’auprès des professionnels et des institutions.

Lire la suite

Les équipes sont accueillies au sein même du lieu pour venir se mêler aux équipes du Théâtre 14. Les échanges et le partage d’expérience peux ainsi s’effectuer de manière diffuse et permanente. Ils ont aussi accès à tous les moyens matériels, techniques, intellectuels et logistiques.

Elles sont accompagnées administrativement sur la production et diffusion de leur travail : sur le montage de projets, aide à la diffusion, organisation de présentations professionnelles,  mise en relation avec les réseaux de diffusion, représentations auprès des institutions. Elles sont également accompagnée sur le territoire afin d’utiliser les réseaux du théâtre pour mettre en place des actions artistiques et culturelles, de travailler avec les publics avant et après les spectacles pendant l’intégralité de la saison, leur permettant ainsi de se construire une base de public. Leur spectacle est aussi particulièrement favorisé dans le dispositif de tarification.

Ce dispositif leur permet également de créer dans de bonnes conditions. Ils sont soutenus techniquement  avec une mise à disposition du plateau pour répéter et par le prêt de matériel technique. Leur présence sur une saison entière leur permet d’être entièrement dégagé de toutes autres activités que la création pendant les périodes de répétitions. Les directeurs sont également présents tout au long de la création comme regards extérieurs afin de soutenir le travail. Ils auront aussi à cœur d’organiser des ponts avec les artistes plus installés de la saison.

Tous ces moyens sont autant de manières de permettre à ces compagnies de créer leurs spectacles en toutes sérénité et leur donner la possibilité de voir aboutir leur travail tout en investissant sur leurs solidités.

Lors de cette saison de réouverture du Théâtre 14, nous sommes heureux d’ouvrir ce dispositif à Julie Guichard et la Compagnie Le Grand Nulle Part, et Laurent Cazanave et la compagnie La Passée Compagnie. Ces deux artistes seront en résidence de création et présenteront leurs spectacles au cours de la saison et mèneront des actions de sensibilisation dans l’arrondissement, au théâtre, en lycée, en prison, etc.

Julie Guichard

Cie Le Grand Nulle Part
Julie Guichard

Originaire de Tours, Julie Guichard poursuit un cursus universitaire en cinéma puis en Arts du spectacle et se forme au métier de l’acteur à Paris. En 2011, elle intègre l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) en Mise en scène et termine en parallèle son Master 2 à l’université de Lyon 2. En 2015, Elle fonde la compagnie Le Grand Nulle Part. Elle assiste aussi Marcel Bozonnet,Claudia Stavisky et Christian Schiaretti à Lyon, Paris et Ouagadougou et travaille au département des fictions à France Culture comme adaptatrice. Depuis 2018, elle collabore à l'élaboration du festival EN ACTE(S) autour des écritures contemporaines et intègre le cercle de formation et de transmission au Théâtre National Populaire. Elle a notamment monté Nos cortèges et Meute de Perrine Gérard et Petite Iliade en un souffle, jeune public d'après Homère de Julie Rossello-Rochet au Théâtre National Populaire. En parallèle, elle a créé Part-dieu chant de gare de Julie Rossello-Rochet sélectionné au WET° 4 au Cdn de Tours, et actuellement en tournée ; Et après de Marilyn Mattei et Entrer, sortir, ne pas s'attarder – Épisode 1 d'après des nouvelles de Raymond Carver. Cette année, elle monte avec Maxime Mansion ANTIS de Perrine Gérard qui se jouera au Théâtre National Populaire et au Théâtre 14 à Paris.

Laurent Cazanave

Cie La Passée
Laurent Cazanave

Directeur Artistique de la Compagnie La Passée

Fondateur du festival « La Fourberie en Scènes » Saint Lunaire (35)

Nomination aux Molières 2011 du Jeune Talent Masculin pour « Brume de dieu »

Encouragement du CNT pour « 4 Saisons »

 

Il fait toutes ses études à SEVRES (92) où il obtient son bac S en 2006. En 1993 il commence le théâtre avec Karin CATALA et avec Les Enfants de la Comédie il participera à de nombreux spectacles dans plusieurs théâtres des Hauts de Seine. En 2004, il met lui même en scène une pièce coécrite avec Sébastien Robert « 7 jours avec un menteur » qui sera joué en 2005 au Festival des Enfants de la Comédie à Sèvres. En 2006 admis à la Classe libre du Cours Florent et à l’Ecole du TNB à Rennes il choisit le TNB. Au cours de ces trois ans il fait de nombreuses rencontres : S. Nordey, c Régy, R. Fichet, L. Sauvage …. et réalise la Mise en espace de « Dehors peste le chiffre noir » de K. Röggla. A sa sortie de l’école fin Aout 2009, il a joué avec S. Nordey, J. C. Saïs,  R. Fichet. En Avril juin 2010 il met en scène et joue au SEL à SEVRES et à Boulogne « Quatre Saisons : Chaleur enfantine » forme courte qu’il a écrite. Entre septembre 2010 et avril 2011 il joue sous la direction de Claude Régy, «Brume de Dieu» extrait de «Les Oiseaux» de Tarjei Vesaas au TNB à Rennes, à la Ménagerie de Verre à Paris puis en tournée. En Avril 2011 il travaille à la mise en scène de « Tes Yeux se voilent… » extrait de « 4 saisons » texte qu’il a écrit  (Lauréat 2011 du CNT, prix de Morhange, sélection du comité de lecture du Panta théâtre à Caen) et qui est joué fin 2011 à Boulogne Billancourt, Paris et Sèvres puis à Clermont-Ferrand en fin 2012. En 2011/2012 il est Assistant metteur en scène sur « Dans la solitude des champs de coton » de Koltès mis en scène par Marie Laure Crochant , sur « Le Mariage Forcé » de Molière et sur « La dispute et la commère » de Marivaux mis en scène par Karin Catala. De septembre 2011 à mai 2012 il reprend  « Brume de Dieu ».

 

En 2012 et 2013 il est le Narrateur dans « Ce que j’appelle oubli » de Laurent Mauvigner sur une chorégraphie de Angelin Preljocaj, pièce pour 6 danseurs et un comédien, Il joue également avec Stéphane Valensi , Christine Letailleur ,  Eric de Dadelsen , Thomas Bouvet, reprend « Ce que j’appelle Oubli » et tourne dans « Eden » réalisé par Mia Hansen-Love

De 2014 à 2016 il travaille avec Lazare sur « Petits contes d’amour et d’obscurité ».Il réalise une première mise en scène de « Tous les Enfants veulent faire comme des grands », avec les amateurs de la Compagnie la Sauce Piquante à Boulogne Billancourt.

En 2015/2016 il travaille avec Angelin Preljocaj et le Ballet d’Aix en Provence sur « Retour à Berratham » texte de Laurent Mauvignier, création dans la cour d’honneur du festival d’Avignon 2015 puis au théâtre de Chaillot et en tournée, avec Christophe Bergon sur « Sur une île » texte de Camille de Tolédo. En novembre 2016 Il crée au Festival Mettre en scène à Rennes « Quatrième mur » de Sorj Chalandon mis en scène par Arnaud Stéphan. En 2017 il reprend « L humanité » mis en scène par Thomas Bouvet , « Retour à Berratham »  et le « Quatrième Mur » et met en scène « Le Cantique de la crinière » d’Axelle Motte à Sèvres.

Avec la Compagnie la Passée en tant que metteur en scène et comédien,  il crée « Eros ou Platon » de Jean-Marie Pailler en mars/avril 2016 à Sèvres, Ville d’Avray et Vélizy puis ultérieurement à Chaville. « Tous les Enfants veulent faire comme des grands »    (sélectionné au Jamais Lu Montpellier) texte qu’il a écrit  a fait l’objet de deux lectures, au TNS en avril 2016 et au Grand Parquet en décembre 2016  et « La Marquise » de Léo Koesten, a été créée dans le cadre du Festival ArtCeram à Sèvres en mai 2016. Il met en scène à Sèvres en 2017 « Le cantique de la crinière » d’Axelle Motte  soutenu par le Fond Sakura et  « Le Roi des concombre » de Leo Koesten  pour tous les élèves des écoles maternelles de Sèvres.

En 2018/2019, il réalise son premier court métrage « Je suis un baiser », joue dans « Soleil Blanc » de Julie Berès et met en scène son texte « Tous les enfants veulent faire comme les grands » au Théâtre des Déchargeurs  puis à Avignon et crée « L’Appel » au Théâtre Eurydice

 

Il anime des cours et des Master Class dans les collèges (Sèvres), lycée (Boulogne),en partenariat avec des théâtres (Ivry, Nanterre) et au Master-pro des EDLC à Sèvres.

Tarifs


Plein tarif


25 €

Séniors
Collectivités
Habitants du 14e

18 €

Moins de 26 ans
Lycéens
Demandeurs d'emploi

10 €

Pass et carte

- Le Pass illimité valable sur toute la saison, 40€ à l'achat puis 20€ / mois (Échelonnement possible).

Venez autant de fois que vous voulez, où vous voulez, quand vous voulez.  Et venez accompagné de la personne de votre choix qui bénéficiera d'un tarif privilégié.

Pour sa réouverture, le Théâtre 14 propose exceptionnellement 140 Pass illimités !

 

- La Carte du spectateur, valable sur toute la saison, 20€. Elle donne accès à  :

* Entre 20% et 40% de réduction sur vos places

* Un accès privilégié à tous les événements de la saison

* Une flexibilité totale dans le choix des dates

* Un tarif privilégié pour votre accompagnant et dans certains théâtres de Paris et du Grand-Paris

* Une place inclue pour les spectacles des compagnies de l’incubateur (Antis et Je me suis assise et j’ai gobé le temps)

 

La carte est offerte aux abonnés des précédentes saisons du Théâtre 14 à partir de 3 spectacles achetés

Image

Direction Mathieu Touzé et Edouard Chapot
Responsable des collectivités Madeleine Dos Santos
Responsable des réservations Vincent Hamon
Caissier - hôte d'accueil Jean-Jacques Cordival
Régie générale Hugo Richard
Attachée de presse Dominique Racle

Inscription à la newsletter

Veuillez compléter tous les champs.
20 avenue Marc Sangnier 75014 Paris
Métro Porte de Vanves (ligne 13)
Bus 58 et 95T3 Didot
Vélib face au théâtre – Autolib à 100 mètres
contact@theatre14.fr
Location 01 45 45 49 77
Administration 01 45 43 25 48
Fax 01 40 44 52 01
Image
Image